Polyhandicap

Les personnes polyhandicapées présentent un dysfonctionnement cérébral précoce ou survenu en cours de développement, ayant pour conséquence de graves perturbations à expressions multiples et évolutives de l’efficience motrice, perceptive, cognitive et de la construction des relations avec l’environnement physique et humain.

Il s’agit là d’une situation évolutive d’extrême vulnérabilité physique, psychique et sociale au cours de laquelle certaines de ces personnes peuvent présenter, de manière transitoire ou durable, des signes de la série autistique.

Cette vulnérabilité rend la personne polyhandicapée extrêmement dépendante d’autrui pour tous les gestes de la vie quotidienne.

La situation complexe de la personne polyhandicapée nécessite, pour son éducation et la mise en oeuvre de son projet de vie, le recours à des techniques spécialisées pour le suivi médical, l’apprentissage des moyens de relation et de communication, le développement des capacités d’éveil sensori-moteur et intellectuelles.

Établie en 2002 par le Groupe Polyhandicap France, cette définition du polyhandicap a été récemment retenue par la réglementation.

Malgré la restriction extrême de leur autonomie, les personnes polyhandicapées conservent toujours la capacité d’un développement harmonieux et heureux s’il leur est proposé un projet de vie respectueux de leurs besoins spécifiques et adapté à leurs modalités particulières de perception, d’expression et de relation.

GPF : Groupe Polyhandicap France